• A+

  • A

  • A-

La transition énergétique

A l'échelle nationale

Au niveau national, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) publiée au Journal Officiel du 18 août 2015, ainsi que les plans d’action qui l’accompagnent visent à permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et à la préservation de l’environnement, ainsi que de renforcer son indépendance énergétique tout en offrant à ses entreprises et ses citoyens l’accès à l’énergie à un coût compétitif.

Pour donner un cadre à l’action conjointe des citoyens, des entreprises, des territoires et de l’État, la loi fixe notamment les objectifs suivants : 

La France est ainsi le premier pays du monde à avoir inscrit dans la loi sa contribution nationale pour lutter contre le dérèglement : diminution de 40% des gaz à effet de serre, la montée en puissance des énergies renouvelables jusqu’à un tiers de la production d’énergie et la division par deux de la consommation d’énergie en 2050. 

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2016-2023, qui couvre pour la première fois l’ensemble des piliers de la politique énergétique de la France, traduit également la volonté de la France de favoriser les énergies renouvelables. 

 

Objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l'Energie, 2019-2023 2024-2028 

Source : Ministère de la Transition écologique

 

L’énergie solaire est particulièrement bien adaptée pour répondre aux problèmes majeurs de notre société tels que la raréfaction des énergies fossiles, l’explosion prévisible de leur prix, et le changement climatique. Cette technologie ne génère aucune nuisance, gaz à effet de serre ou déchet encombrant. Elle constitue un bénéfice à la fois pour le particulier et pour l’environnement. 

L’énergie solaire est inépuisable et surabondante : en une heure, le soleil délivre autant d’énergie qu’une année de consommation d’électricité dans le monde ! Ce gisement est inépuisable et disponible partout.  

Le développement de la filière photovoltaïque en France est ainsi destiné à contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et les dérèglements à l'échelle planétaire.  

La production photovoltaïque en région Nouvelle-Aquitaine

En application de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), la région Nouvelle-Aquitaine a élaboré le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) et lancé une concertation publique durant l’hiver 2018. Le projet de SRADDET Nouvelle-Aquitaine a été arrêté lors d’une séance plénière en date du 6 mai 2019 et son approbation par la Préfète de région a eu lieu le 27 mars 2020. 

Le SRADDET Nouvelle-Aquitaine prévoit « une augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie de [...] 50% en 2030 et de 100% en 2050 ». 

Les orientations prioritaires décrites dans le schéma sont : 

  • La priorisation des surfaces artificialisées pour les parcs au sol : terrains industriels ou militaires désaffectés, sites terrestres d’extraction de granulats en fin d’exploitation, anciennes décharges de déchets (ordures ménagères, déchets inertes ...), parkings et aires déstockage ... 
  • La généralisation, à l’échelle communale ou intercommunale, des cadastres solaires ; 
  • La dynamisation des projets collectif à valeur ajoutée locale (groupements agricoles, sociétés citoyens-collectivités territoriales ...) ; 
  • Le développement par l’innovation du stockage de l’énergie solaire en lien avec le cluster régional « Energies et stockage » ; 
  • L’intégration d’une orientation bioclimatique des espaces urbanisables, du photovoltaïque comme bonus de constructibilité, la généralisation des surfaces photovoltaïques en toiture ou encore l’intégration du photovoltaïque comme équipement prioritaire sur les surfaces artificialisées au sein des documents d’urbanisme. 

La Nouvelle-Aquitaine est la première région pour la production d’énergie solaire.

L’énergie solaire a couvert 8,4% de la consommation sur l'année 2020, contre 2,8%  à l’échelle nationale (Source : Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre 2020, RTE).

En Dordogne, la part du nucléaire est encore prépondérante, mais la production d’électricité à partir d’énergie solaire est en augmentation. 

Projet solaire des Lacs Médocains à Hourtin (33)